jeudi 28 juillet 2011

Salade rapide de pois chiches et de lentilles (végétalienne)

Une salade rapide que je me cuisine à chaque été, en temps de canicule. Même si je me fais habituellement mes propres vinaigrettes, j'opte ici pour un mélange de sauces du magasin.
À manger avec un petit sandwich de votre choix.

Je la fais surtout à l’œil, mais je vais tenter de mettre des quantités précises.

Ingrédients (pour environ 4 personnes)
2 tasses de pois-chiches
1 tasse de lentilles (variété de votre choix)
2 tasses de grains de maïs
1 carotte, râpée en minces tranches
1 poivron rouge en petits cubes (facultatif)
Vinaigrette italienne, à l’œil
Vinaigrette césar (végétalienne), à l’œil

Préparation
Dans un saladier, mélanger les légumineuses, les grains de maïs et la carotte.
Ajouter un peu de vinaigrette italienne, et une quantité supérieure de césar. Mélanger le tout.

lundi 25 juillet 2011

L'huile d'olive

Je raffole de l'huile d'olive. J'ai découvert les vertus de cette dernière, et, depuis, je ne saurais m'en passer.

Les propriétés bienfaitrices
L'huile d'olive, riche en vitamines A, E et K, est reconnue pour sa force anticoagulante et antioxydante. Mais on lui accorde aussi la faculté de prévenir les troubles cardio-vasculaires, le mauvais cholestérol, la tension artérielle, l'ostéoporose et, même, certains cancers (dont celui du sein). Cette huile peut aussi soigner les ulcères, améliorer l'évacuation biliaire et intestinale et favoriser la croissance osseuse. Elle renforce également le système immunitaire, propriété sur laquelle je ne crache surtout pas. Bien entendu, il ne faut pas s'en tenir seulement à l'huile d'olive et varier dans la consommation afin de pouvoir profiter de toutes les vitamines et qualités nutritionnelles qu'offrent les différentes huiles. Bien dosée, l'huile d'olive est un trésor pour la cuisine.

L'achat
La meilleure huile d'olive est celle qui vous convient le mieux en termes de qualité/prix. Mais sur le rayon, la grande diversité de ce produit peut amener de la confusion. Démêlons-cela un peu.

La variété des olives, la région, les conditions de culture, le pressage, l'embouteillage, l'entreposage et l'exportation influencent la saveur, l'arôme et le prix de l'huile.

Huile d'olive vierge et extra-vierge
Ces deux types d'huile partagent un traitement (la pression à froid) et des valeurs nutritives semblables.
L'huile extra-vierge, produite en petites quantités à partir d'olives triées sur le volet, est la plus dispendieuse sur le marché, mais aussi la plus naturelle. 
Ensuite, on commence à perdre en qualité. En dessous de l'extra-vierge, il y a donc l'huile d'olive vierge ou fine au taux d'acidité un peu plus élevé.
On retrouve en général ces huiles dans des bouteilles de couleur foncée afin d'être protégées de la lumière qui les oxyde.

Huile raffinée ou 100% pure
Les huiles 100% pure sont obtenues par le raffinage industriel de mélanges huiles d'olive afin d'en équilibrer le goût et l'acidité. Un faible proportion d'huile vierge y est aussi ajoutée, pour un tout plus doux et clair que les huiles vierges et extra-vierges, mais aussi moins nutritives. Leur prix est plus abordable et leur contenant transparent.

L'huile d'olive légère
Ne tombez pas dans le panneau : cette huile est légère en saveur (elle ne goût rien) et en couleur, et non en matières grasses! Je ne la conseille pas du tout.
  
La conservation
L'huile d'olive se conserve dans un endroit sec, à l'abri de la lumière et de la chaleur. Les huiles pressées à froid se gardent mieux au réfrigérateur, car elles ont la fâcheuse tendance à rancir à un rythme rapide. Si vous faites ce second choix, n'oubliez pas de sortir l'huile avant utilisation, car elle se fige au froid, et la température de la pièce la réchauffe.

La cuisson
On lit ici et là que la chaleur enlèverait les bonnes propriétés à l'huile d'olive. Pire, qu'elle s'enflammerait à peine déposée sur la cuisinière. Qu'en est-il vraiment?
En fait, l'huile d'olive résiste à la cuisson comme pas une! L’huile d’olive vierge peut supporter la chaleur jusqu’à 200°c, et l’huile non vierge peut être chauffée jusqu’à 220°c. Lors de la friture, elle ne pénètre pas les aliments frits en restant à leur surface. Si elle est surveillée comme devrait l'être toutes huiles lors d'utilisation sur une cuisinière, il n'y a donc pas de risques d'incendies. Enfin, la chaleur n'altère pas les bonnes propriétés de l'huile d'olive. Les acides gras monoinsaturés, matières végétales évitant le mauvais cholestérol au profit du bon restent de glace face au feu. La vitamine E et les antioxydants peuvent être détruites à très haute température, lors du raffinage par exemple, ou des fritures répétées. Toutefois, elle résistent plutôt bien à la cuisson à la poêle. D'ailleurs, je conseille d'utiliser l'huile d'olive pure (raffinée) lors de ce type de cuisson à la poêle, et de réserver l'extra-vierge aux salades, légumes, riz, pains, etc.

Quelques idées
Huile piquante pour pizza et pâtes
Dans une bouteille, déposer deux ou trois gousses d'ail pelées, des piments forts tranchés en deux et des grains de poivre au goût. Y verser l'huile d'olive, et laisser macérer durant quelques jours.

Huile pour une entrée de tomates 
Trancher des tomates en belles et grandes tranches, et les arroser avec l'huile d'olive. Parfumer de feuilles fraîches de basilic. Ajouter des tranches de bocconcini.

Huile pour le pain
Tremper le pain dans une huile d'olive extra vierge ou vierge parfumée d'herbes fraîchement hachées (origan, basilic, ciboulette...). En y ajoutant de l'ail haché, on imite la saveur du beurre à l'ail. 

Huile pour les légumes
Couper en gros morceaux carottes, poivrons colorés, oignons et pommes de terre. Les étaler en une seule rangée dans une assiette allant au four. Avec délicatesse, les arroser d'un mince filet d'huile d'olive. Saler, poivrer et rehausser d'herbe telles le romarin, l'origan, le basilic et le thym. Faire griller le tout au four à 350°F environ 45 minutes ou jusqu'à ce qu'ils soient dorés et al dente.

Huile pour les purées de pommes de terre
Ajouter deux à trois gousses d'ail pelées et coupées en deux à l'eau de cuisson des pommes de terre. Au lieu du lait et du beurre, utiliser l'eau de cuisson et de l'huile d'olive au moment de réduire le tout en purée.

SUPPLÉMENT (31 juillet 2011)
J'oubliais...
Pop corn à l'huile d'olive
Faire cuire les grains de maïs éclaté sur une poêle, dans une bonne quantité d'huile d'olive au lieu du beurre.

samedi 16 juillet 2011

Quiche aux poireaux et au tofu

Le blogue La Table Verte, connaissez-vous? Une véritable référence, selon moi. L'auteure y présente des plats végétariens du monde entier, dont cette recette de quiche, essayée par curiosité. Un régal! Je rêvais de manger une quiche de ce genre depuis des années. Si belle et délicieuse, je n'ai pas eu honte de la servir lors d'un repas familial. On m'en parle encore. ^^
Je partage donc la recette, tout en vous conseillant de parcourir La Table Verte pour d'autres repas tout aussi délicieux.

J'ai tenté l'expérience deux fois avec deux sortes de tofu différents : le ferme et le soyeux (mou). J'ai bien aimé les résultats, tous les deux intéressants.

Ingrédients
  • 2 poireaux, émincés
  • Huile d’olive
  • 2 œufs
  • 250g de tofu soyeux (un paquet en somme)
  • Sel
  • Poivre
  • 1 pincée de noix de muscade
  • 1 rouleau de pâte feuilletée
  • 200g de fromage Brie

Recette 
Préchauffer le four à 350°F.

Laver les poireaux, et émincer les parties blanches et vertes.
Puis, les faire revenir dans une poêle avec un peu d'huile d'olive jusqu'à ce qu'ils soient bien cuits.

Dans un saladier, battre les œufs, blanc et jaune compris.
Émietter le tofu à la fourchette ou au robot culinaire et l'ajouter aux œufs dans le saladier. Mélanger cette préparation jusqu'à l'homogénéité.
Ajouter les épices et les poireaux. Mélanger de nouveau.

Foncer un moule à tarte. Piquer la pâte avec une fourchette, car cela évitera qu’elle gonfle lors de la cuisson. Puis verser et étaler la préparation dans le moule.

Couper le fromage Brie. Déposer-le sur la préparation.

Enfourner cette belle quiche pour 45 minutes.

vendredi 15 juillet 2011

Salade de pâtes au tofu

Tout comme la soupe de concombre, chacun possède sa propre version de la salade de pâtes. La mienne est inspirée d'une recette provenant du livre Le tofu pour tous de Nathalie Fradette. Je l'ai modifiée un tout petit peu, car l'originale était beaucoup trop crémeuse.

Voir l'autre recette provenant de ce livre.

Ingrédients (pour 4 portions)
  • 3 tasses de boucles, cuites
  • 2 branche de céleri, en petits dés
  • 1 petit oignon, émincé
  • 2 tasses de tofu solide, en petits dés
  • 1 c. à table de moutarde de Dijon
  • 4 c. à table de mayonnaise allégée (ou d'aïoli)
  • 1 c. à table de sauce Chili sucrée (style Thai kitcheen)
  • Sel
  • Poivre

Préparation
Mélanger tous les ingrédients! \^o^/

Astuces
Si les pâtes en boucles sont recommandées par Fradette, il n'y toutefois rien qui empêche d'en utiliser une autre sorte.
Un tofu au fines herbes donne un bien meilleur goût.
Un petit radis tranché en rondelles embellit la présentation. ;)



MODIFICATION LE 19 SEPTEMBRE 2011
J'ai utilisé des restants de table pour créer une variante tout à fait surprenant. Il suffit de remplacer l'oignon par un demi poireau revenu dans de l'huile d'olive avec de l'origan et de la marjolaine (½ c. à thé chaque), et de rajouter une carotte ou deux, râpées. Délice assuré! :)

mercredi 13 juillet 2011

Soupe froide de concombre

La canicule envahit notre été, mais aussi ma salle à manger! À chaque année, je profite des grandes chaleurs estivales pour cuisiner des gaspachos et des soupes froides.
Facile à préparer, cette soupe exige à peine cinq minutes de notre temps. On se retrouve à la toute fin avec un plat froid, léger et vitaminé.
Parfait pour une entrée!

Souvent, les gens mélangent de la menthe avec le concombre dans ce genre de soupe, mais comme je n'aime pas cette plante, je propose de la ciboulette. Et comme le goût du Brie donne une saveur toute particulière à ce plat, je cuisine à partir de ce fromage. 
Je vous offre ici une recette de base pour cette soupe, mais comme elle permet une palette infinie de variations, alors ne vous gêner pas pour ajouter (ou changer) d'autres ingrédients : yogourt nature, fromage blanc, chèvre, parmesan, romano, menthe, aneth, tomate, melon d'eau, huile d'olive, bouillon, croutons de pain, crème fraîche, etc.



Ingrédients (pour 2 personnes)
1 concombre complet, pelé et épépiné.
200g de fromage Brie, sans croûte
4 ou 5 c. à soupe de lait ou de crème
150 g de yogourt nature (optionnel)
1 à 2 gousses d'ail, hachées
Sel
Poivre
2 c. à soupe de ciboulette, séchée ou fraîche



Préparation (environ 1h10)
Mettre tous les ingrédients, exceptée la ciboulette, dans un mixeur et réduire en purée.
Transposer dans deux petits bols.
Laisser reposer dans le frigo durant une à deux heures.
Saupoudrer de ciboulette, une cuillère par assiette.
Déguster! ^^

lundi 11 juillet 2011

Fruits et légumes de saison

Manger des fruits et légumes de saison est bénéfique non seulement pour notre santé, mais aussi pour l'environnement.


Notre corps, paraît-il, s'est adapté au fil de son évolution aux aliments de son environnement, et les besoins de l'organisme correspondent à divers nutriments disponibles dans cette nourriture.

Les fruits et légumes importés ont souvent été cueillis avant maturité afin de permettre qu’ils ne s’abîment pas trop durant le transport. Or cueillir les végétaux avant leur maturité fait en sorte qu’ils ne sont pas à leur plein potentiel vitaminique... Des études ont démontré que les fruits et légumes cueillis avant maturité étaient moins riches en vitamines, minéraux et certains composés antioxydants. Les fruits et légumes du Québec, eux, sont généralement cueillis à pleine maturité. À vous de bénéficier de leur saveur et de leur plein potentiel vitaminique!
- Source

La nourriture saisonnière, et encore plus locale, pollue beaucoup moins : son transport restreint et sa conservation réduite en pesticides prennent une teneur plus écologique. Sans parler des retombées économiques pour les producteurs nationaux.

Selon l’Agence canadienne d’inspection des aliments (ACIA), les fruits et légumes du Québec auraient moins de résidus de pesticides que les fruits et légumes importés. Une autre bonne raison de favoriser les produits d’ici!
En plus des arguments « santé », les fruits et légumes du Québec sont aussi avantageux pour l’environnement. En effet, pourquoi faire parcourir de milliers de kilomètres à nos fruits et légumes alors qu’il en pousse de délicieux tout près de chez nous? En plus de manger plus frais et plus santé, on évite la production inutile de gaz à effet de serre engendrés inutilement pour le transport des aliments.
Aussi, en optant pour des fruits et légumes cultivés localement, on encourage les producteurs d’ici et on favorise l’économie québécoise
- Source

Pour connaître la disponibilité des fruits et légumes de saison, mais aussi les bienfaits des produits locaux, je vous invite à visiter ces sites riches en informations sur le sujet. ^^

L'Association des jardiniers maraîchers du Québec (les mêmes tableaux sont aussi disponibles ici) : indique les mois de disponibilité des fruits et légumes du Québec.

Les fruits et légumes du Québec - à volonté : une initiative du Gouvernement du Québec pour connaître la disponibilité et la durée de conservation des fruits et légumes.

Toujours le bon choix! : un autre projet du gouvernement afin de favoriser les aliments naturels de chez nous. Plus que des légumes, le site parle aussi des poissons, fruits de mer, viandes, fromages et vins.

Mangez Québec : de l'information sur les aliments locaux.

Équiterre : afin de trouver des initiatives de circuits alimentaires dans votre coin de pays.

samedi 9 juillet 2011

Aïoli

L'aïoli, mot qui résulte de la contraction d'ail et d'oli (huile en provençal), est une célèbre sauce provençale, dont cette version pourrait s'apparenter à une sorte de mayonnaise à l'ail.

Traditionnellement composée d'ail et d'huile d'olive, deux liquides non miscibles réunis par le jus de l'ail, l'aïoli moderne offre la possibilité de rajouter un autre liquide afin de  mélanger ces deux substances. Souvent le jus de citron ou un œuf. Ici, je fais le mélange des deux, pour une saveur agréable dans le résultat final.

L'aïoli peut se manger en trempette avec des crudités, en vinaigrette onctueuse dans les salades ou en mayonnaise qui relève le goût des sandwich. Il accompagne bien les œufs cuits durs, les pommes de terre, mais aussi les fruits de mers et les poissons.

Par exemple, pour des Pommes de terre à l'aïoli, couper celle-ci en rondelles, les cuire telles quelles et, dans l'assiette, les recouvrir de sauce.


Ingrédients (pour 1 tasse, 250 ml)
  • 1 jaune d'oeuf
  • 1 c. à thé (5 ml) de jus de citron
  • 2 gousses d'ail, hachées
  • ½ tasse (125 ml) d'huile d'olive
  • Sel
Préparation (environ 10 minutes)
Dans un bol, fouetter à l'aide d'une fourchette le jaune d’œuf, le jus de citron et l'ail.
Tout en fouettant vigoureusement avec une cuillère, incorporer l'huile d'olive en un (très) mince filet. La sauce s'épaissira au fur et à mesure. Elle prendra la consistance onctueuse de la mayonnaise.
Saler. Terminer à la fourchette pour une meilleure circulation d'air dans la sauce.

Astuces
Pour la première fois que vous ferez de l'aïoli, je vous conseille de vous faire aider par quelqu'un lors de l'incorporation de l'huile d'olive. C'est plus facile à deux. ;-)

La tradition provençale veut que l'on prépare cette recette au mortier ou au pilon, mais l'astuce avec la fourchette/cuillère convient très bien. ^^

L'aïoli se conserve quelques jours au réfrigérateur.

mardi 5 juillet 2011

Omurice (Omelette au riz à la japonaise)

Une omelette japonaise avec des ingrédients occidentaux? Remercions la cuisine fusion, car, oui, c'est possible!
L'Omurice, contraction d'omelette et de rice, offre de multiples possibilités créatives, mais je vous partage ma version.

Ingrédients (pour 2 personnes)
  • 2 tasses de riz japonais
  • 1 c. à thé d'huile
  • 2 carottes, en minces tranches
  • 1 petit oignon, émincé
  • 1 tasse de tofu dur, en petits dés
  • 1 c. à thé de jus de citron
  • 2 œufs
  • Quelques cuillères de lait de soya
  • Sel
  • Poivre
  • Une pointe de ketchup

Préparation
Faire cuire le riz dans une casserole. Réservez.
Durant ce temps, dans un wok ou une poêle huilé, bien cuire les carottes, oignons et le tofu.
Ajouter une cuillère de jus de citron vers la fin de la cuisson.
Mélanger ensuite dans la casserole avec le riz.
En remplir deux assiettes.

Dans un bol, briser un œuf, le fouetter, puis ajouter un petit peu de lait de soya, du sel et du poivre.
Dans une poêle, cuire l'omelette jusqu'à ce qu'elle soit prête.
Déposer sur le riz de la première assiette.
Recommencer pour l'autre œuf.

Couvrir le sommet des omelettes avec une pointe de ketchup.
Déguster. :)

lundi 4 juillet 2011

Pizza aux pommes et au fromage

Une recette découverte dans un vieux livre de cuisine des chefs Claudette et Marie-Josée Taillefer, légèrement adaptée par mes soins.


Ingrédients
2 c. à table (30 ml) d'huile d'olive
1 c. à table (15 ml) de beurre allégé ou de margarine
1 oignon moyen, émincé
Sel
Poivre
1 pomme, non pelée, épépinée et tranchée
Plusieurs tranches de fromage d'Oka, sans croûte
Pain de pizza

Préparation
Préchauffer le four à 450 °F. Huiler une plaque à biscuits ou à pizza.

Fondre les morceaux d'oignons dans 1 c. à table (15 ml) d'huile d'olive et le beurre, à feu doux, juste pour dorer. Saler et poivrer. Réserver.

Déposer la pâte sur la plaque. Badigeonner avec le reste de l'huile.
Déposer les oignons sur la pâte, et répartir les pommes sur eux. Déposer le fromage sur cette garniture.

Cuire au four 10 à 15 minutes.

Astuces
Remplacer l'Oka par du fromage Brie ou du St-Paulin.

Link Wink

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...