jeudi 16 février 2012

Faux-amis du végétarien (5) : le saindoux

Le saindoux. Que les anglophone appelle aussi lard. Une substance blanche et soyeuse, qui n'est autre que de la panne et du lard gras du cochon, bref de la graisse de porc, fondue et vendue sur le marché.

Même si moins utilisé qu'avant, on en retrouve encore dans la nourriture provenant de l'industrie alimentaire. Dans les pâtes brisées, entre autre, dans les pâtes à pâtés, dans certaines fritures (!), certaines pâtisseries (pour servir de liant à la place des œufs!), certains bonbons (mais si vous voulez mon avis, ceux-là doivent aussi contenir de la gélatine), dans la choucroute, dans des biscuits et dans des biscottes.
Je crois même qu'en France, il est possible d'en retrouver dans le pain de mie, mais je n'ai jamais observé l'équivalent au Québec. En avez-vous déjà retrouvé dans vos tranches de pain de boulanger?

Il est même possible d'en retrouver dans des objets quotidiens, comme les barres de savon, sous le nom de sodium lardate ou lardate de sodium! Ou dans le cirage à chaussure, en remplacement de la traditionnelle graisse de phoques ou de baleines...

Une graisse animale à éviter coûte que coûte dans une alimentation végéta*ienne...

Sources
http://fr.wikipedia.org/wiki/Sodium_lardate
http://fr.wikipedia.org/wiki/Saindoux
http://www.aquadesign.be/actu/article-9093.php

dimanche 12 février 2012

Protéines de soja texturées

Je parlais de cet aliment dans un autre billet.

Ces délicieuses protéines, avec lesquelles je suis tombée en amour, proviennent de la farine de soja une fois la matière grasse (l'huile) extraite. De l'eau est ensuite mélangée à cette farine, et le tout subit une pression à froid. Enfin, la préparation est séchée, et calibrée en morceaux de différentes tailles, pour permettre une variété de recettes.

Pour les cuisiner, il suffit de les réhydrater en les trempant dans de l'eau bouillante. Les gros morceaux peuvent demander un temps de 10 à 15 minutes, alors que les plus petits peuvent être réhydrater en 5 minutes. Les morceaux émincés peuvent même être cuits à même une sauce. Une fois hydratées, les protéines vont tripler de volumes.

À la base, les protéines de soja texturées ont un goût assez neutre, comme le tofu. Il convient donc de les assaisonner à notre convenance : herbes et épices, bouillons de légumes, sauces soja, marinades, sauces tomate, sauces asiatiques...

Cet aliment peut remplacer la viande dans n'importe quel plat carné : sauce à la viande, hamburger, lasagne, ragoût, boulette, etc. Avec de l'imagination, on peut arriver à en faire n'importe quoi. ;)

Où les trouver? Personnellement, je n'en ai vu qu'au Marché végétarien, mais certains magasins d'aliments naturels ou biologiques doivent aussi en proposer sur leurs tablettes. De plus, comme elles sont très légères, on peut en transporter n'importe où. Elles se révèlent donc idéales pour un séjour en camping ou en voyage.

La conservation de cet aliment est fort simple. Ces protéines peuvent être laissées à température de la pièce, dans un garde-manger, pour une durée de 6 à 9 mois en moyenne. Une fois réhydratées, toutefois, il faut les réfrigérer pour un maximum d'une semaine.


Valeurs nutritives (moyenne pour 100g)
Valeur énergétique : 320/360 Kcal – 1 420/1 460 KJ
Protéines : 48 à 52 g
Lipides : 6 à 8 g
    dont acide gras saturé : 0.5 à 1.5g
Glucide : 11 à 12 g
    dont sucres totaux : 9 à 11g
Fibre : 19 à 21 g
Matières minérales : 5.7 à 6.7g

Sources
http://www.markal.fr/upload/fiches-techniques/P/Proteines_de_soja_fin_et_gros.pdf
http://www.latableverte.fr/dossiers/dossier-1-les-proteines-de-soja-texturees/
http://www.dietobio.com/dossiers/fr/soja/tvp.html
 http://www.servicevie.com/bien-manger/guide-des-aliments/cereales/proteines-vegetales-texturees/a/1195
http://vgmaisbon.blogspot.com/2011/05/proteine-vegetale-texturee.html

Link Wink

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...